close
  1. Accueil
  2. chevron_right Informations Économiques
  3. chevron_right Publications
  4. chevron_right
  5. Du Cantal à la Haute-Savoie, un chômage limité qui masque des situations socio-économiques opposées

Du Cantal à la Haute-Savoie, un chômage limité qui masque des situations socio-économiques opposées

janvier 2019 0 commentaire

Une analyse des territoires présentant les plus faibles taux de chômage en région.

Quatre départements d’Auvergne-Rhône-Alpes se démarquent par des niveaux de chômage parmi les plus bas de France. Cependant, si un chômage faible illustre le dynamisme économique de certains territoires, comme la Haute-Savoie, la Savoie et l’Ain, il peut aussi refléter un environnement socio-économique moins favorable. Ainsi, le Cantal crée peu d’emplois et perd des actifs, en lien avec la déprise démographique qu’il connaît. En outre, les territoires ruraux à faible chômage ne sont pas épargnés par le chômage de longue durée. Ces zones sont aussi touchées par le sous-emploi, avec un recours important au temps partiel. Dans les zones de montagne, l’accès à l’emploi est relativement aisé mais le recours massif aux emplois saisonniers crée de la précarité.

Sommaire :

  • Le taux de chômage ne suffit pas à évaluer la santé d’un territoire
  • Au nord-est de la région, peu de chômage et une situation socio-économique favorable
  • Dans le Cantal, un chômage bas en lien avec un volume d’emploi limité
  • Un faible taux de chômage peut s’accompagner de difficultés de retour à l’emploi
  • Entre inactivité et chômage, des frontières parfois ténues
  • Le sous-emploi touche aussi des zones à faible taux de chômage

éditeur(s)

Sur le même sujet

Publications
Synthèse conjoncturelle régionale - juil...
Publications
L'impact de la crise sanitaire sur l'éco...
Publications
Focus sur la demande d’emploi en mars 20...
keyboard_arrow_up

Restez informés
sur l’économie de la région

Inscrivez-vous à notre newsletter