close
  1. Accueil
  2. chevron_right Informations Économiques
  3. chevron_right Publications
  4. chevron_right
  5. Un emploi saisonnier fortement lié au tourisme d’hiver

Un emploi saisonnier fortement lié au tourisme d’hiver

février 2019 0 commentaire
Entre novembre 2014 et octobre 2015, les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes ont fait appel à 141 250 postes saisonniers. L’emploi saisonnier pèse globalement peu, avec 0,7 % du volume de travail.

Il est concentré sur la saison d’hiver dans les massifs alpins, principalement dans l’hébergement et la restauration. Les saisonniers sont plutôt jeunes, peu qualifiés et peu rémunérés. Quel que soit leur parcours, l’activité non permanente entraîne de la précarité. En effet, quatre saisonniers sur dix n’ont eu aucune autre activité salariée durant l’année. Même en cumulant plusieurs postes, le volume de travail reste relativement faible. Les serveurs sont les plus spécialisés, un quart d’entre eux ayant occupé plusieurs postes sans changer de métier.

Sommaire :

  • Une saisonnalité majoritairement hivernale
  • Plus de la moitié de l’emploi saisonnier dans l’hébergement et la restauration
  • Forte concentration de l’emploi saisonnier dans les Alpes
  • Des saisonniers jeunes occupant principalement des postes peu qualifiés
  • Près de quatre saisonniers sur dix n’ont aucune autre activité salariée durant l’année
  • Même en cumulant les contrats, le saisonnier est loin d’un temps complet
  • Une spécialisation plus importante dans l’hôtellerie-restauration
  • Encadré : Une saisonnalité d’une autre nature dans l’intérim : la construction et l’industrie

 

éditeur(s)

Sur le même sujet

Publications
L’emploi salarié piétine au deuxième tri...
Publications
Une activité régionale mitigée au troisi...
Publications
Un début d’année peu agité dans la régio...
keyboard_arrow_up

Restez informés
sur l’économie de la région

Inscrivez-vous à notre newsletter