1. Accueil
  2. Informations Économiques
  3. Publications
  4. Le chômage depuis 1982 en Auvergne-Rhône-Alpes - Un taux de chômage plus bas qu’en France, des situations diverses selon les départements

Le chômage depuis 1982 en Auvergne-Rhône-Alpes - Un taux de chômage plus bas qu’en France, des situations diverses selon les départements

mai 2023

Les évolutions du chômage en Auvergne-Rhône-Alpes suivent de près celles de la France métropolitaine. Le taux de chômage a connu deux pics, dans les années 1990 puis dans le prolongement de la crise économique de 2008.

Il n’a, en revanche, subi les effets de la crise sanitaire que de façon ponctuelle. L’Ain et les deux Savoie ont un faible taux de chômage, comme la Haute-Loire et le Cantal, reflétant néanmoins des dynamiques économiques et démographiques très différentes. L’Ardèche, la Drôme, l’Allier et la Loire sont plus fortement touchés par le chômage. Le Rhône, l’Isère et le Puy-de-Dôme se situent dans une position intermédiaire.

Sommaire

  • En quarante ans, des évolutions entre 5,9 % et 10,1 %
  • Un taux de chômage structurellement plus faible en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Un taux de chômage structurellement faible pour la Savoie et les départements frontaliers avec la Suisse
  • Un faible taux de chômage lié à un manque de dynamisme économique : le paradoxe de la Haute-Loire et du Cantal
  • Quatre départements restent plus fortement touchés par le chômage : l’Ardèche, la Drôme, l’Allier et la Loire
  • Des départements avec un taux de chômage proche du taux régional

Éditeur(s)

Sur le même sujet

Publications
Auvergne-Rhône-Alpes : quelles difficult...
Publications
L'industrie en Haute-Savoie - Mars 2022
Publications
Regards sur le marché du travail - Rhône

Restez informés
sur l’économie de la région

Inscrivez-vous à notre newsletter